Nos rayons

THEATRE 4

THEATRE 4
Un livre de

Louvet Jean

Paru le

30/09/2017

Fiche technique

ean :
9782507055400
Editeur :
La Renaissance du livre
Collection :
Archives du futur
Format :
21.50 cm x 15.00 cm x 1.50 cm
Poids :
1200 g
40,00 €
En stock

Retrait immédiat en librairie

Dispo :
En stock
Retrait :

Retrait immédiat en librairie

Disponibilité du produit

Prix :
40,00 €
En stock

Retrait immédiat en librairie

Dispo :
En stock
Retrait :

Retrait immédiat en librairie

Description

Ce quatrième tome de l'édition scientifique des oeuvres de Jean Louvet rassemble cinq pièces de nature diverse. Écrites entre 1993 et 1999, La nuit de Courcelles (coécrite avec Armand Deltenre), L'annonce faite à Benoît, Le Coup de semonce, Madame Parfondry est revenue et Devant le mur élevé balisent un tournant dans l'oeuvre du dramaturge. Leur est joint Pierre Harmignie, numéro 17 - Prêtre, texte dont l'écriture débute en 2003, qui dramatise un sujet déjà abordé dans Simenon et La nuit de Courcelles : les massacres rexistes auxquels prit part le frère de Georges Simenon. Madame Parfondry n'avait pas encore été publiée jusqu'à présent.L'audace et la facilité avec laquelle l'auteur passe d'une fresque historique comme celle de La nuit de Courcelles aux « maladies de l'âme » dans L'annonce faite à Benoît attestent la richesse de sa palette dramatique. Le style s'affine et s'affirme, avec un verset qui se complexifie et le recours à de nouvelles cé- suresrythmiquesPris dans un tissu de relations souvent conflictuelles, bal- lotés entre Histoire et destinée personnelle, les personnages disposent, grâce à ces blancs de l'écriture, de « temps de pensée ». Ces chambres d'écho qui re- nouvellent et approfondissent ce que donnait à lire depuis toujours la phrase de Jean Louvet, servent d'espaces de profondeur aux pièces ici publiéesComme pour les volumes antérieurs sont proposés une analyse du contexte biographique ou historique, des éléments qui éclairent la genèse du texte, une analyse interne ainsi que l'étude de sa réception scripturale et théâtrale.